Le Blog du coaching pour tous

Avoir des convictions, c'est avoir des goûts et élaborer un système de raisons personnelles permettant de justifier un choix.

Le coaching nous invite à réfléchir sur ces motivations. Elles peuvent être :

  •  Un besoin : je fais ce choix pour répondre à une nécessité. On peut y réfléchir à partir de la pyramide des besoins de Maslow qui identifie 5 groupes de besoins. Selon Maslow, lorsqu'un groupe de besoins est satisfait, un autre va progressivement prendre la place selon l'ordre hiérarchique suivant : besoins physiologiques,  besoins de sécurité, besoins d'appartenance, besoins d'estime, besoin d'accomplissement ;

  • Une émotion (le cœur) : je fais ce choix pour éviter une émotion négative ou parce qu'il va me procurer une  émotion positive ;

  • Un raisonnement (la tête) : je fais ce choix parce qu'il est le fruit d'une réflexion, il est, de mon point de vue, rationnel ;

  • Une impulsion (la main) : je fais ce choix parce qu'il me met en action ; c'est l'acte qui compte, plus...

En voulant convaincre l'autre par des arguments rationnels (les miens) contre des croyances infondées (celles de l'autre), je postule que mes convictions sont d'une nature différente de celles de l'autre et j'opère une hiérarchisation morale contre-productive.

La grenouille fait du "ciel rond" une réalité tangible de ce qui n'est, d'un point de vue extérieur, qu'une croyance. Je peux décider d'habiter un monde plus intéressant que celui de mes croyances limitantes.

Please reload

À l'affiche

Des pensées automatiques qui libèrent ou qui enchaînent ?

21/02/2019

1/10
Please reload

Archives
Please reload

Me suivre
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Medium logo grey transparentbackground

Fondateur de PractiCoach

Siret 845 230 473 00017

  • White LinkedIn Icon
  • White Twitter Icon
  • White Facebook Icon
  • Medium logo grey transparentbackground

© Philibert de Divonne. Créé avec Wix.com

 

Skype: philibertdedivonne