Le Blog du coaching pour tous

Pour Ésope, fabuliste grec du VIème siècle avant JC, la langue est la pire ou la meilleure des choses.

Ésope ayant reçu l'ordre de son maître, Xanthos, d’acheter au marché ce qu’il y avait de meilleur, n’acheta que de la langue, "lien de la vie civile, clef des sciences, organe de la vérité et de la raison, de la prière .” Pour l’embarrasser, Xanthos lui commanda le lendemain d’acheter ce qu’il y avait de pire. Ésope, une nouvelle fois, n'acheta que de la langue, "mère de toutes les disputes, source des divisions et des guerres, organe de l’erreur et de la calomnie, du blasphème et de l’impiété.” (Larousse)

Le coaching est comme la langue. Tout dépend de l'intentionnalité de ceux qui en utilisent les outils. Si nombre de cadres et de dirigeants sont coachés, c'est que les outils du coaching sont utiles. Utiles pour qui ? Utiles pour quoi ?

Pour les organisations ? Pour les personnes coachées ? Pour les personnes managées par des cadres coachés ? Pour le profit de l'organisation ou l'écolo...

Please reload

À l'affiche

Des pensées automatiques qui libèrent ou qui enchaînent ?

21/02/2019

1/10
Please reload

Archives
Please reload

Me suivre
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Medium logo grey transparentbackground

Fondateur de PractiCoach

Siret 845 230 473 00017

  • White LinkedIn Icon
  • White Twitter Icon
  • White Facebook Icon
  • Medium logo grey transparentbackground

© Philibert de Divonne. Créé avec Wix.com

 

Skype: philibertdedivonne