Fondateur de PractiCoach

Siret 845 230 473 00017

  • White LinkedIn Icon
  • White Twitter Icon
  • White Facebook Icon
  • Medium logo grey transparentbackground

© Philibert de Divonne. Créé avec Wix.com

 

Skype: philibertdedivonne

Blog

Nous abolirons le syndrome du brontosaure !

April 13, 2017

 

 

 

Il était une fois un troupeau de brontosaures qui tentait d’échapper à un tyrannosaure. En queue du troupeau, un brontosaure dit à son voisin : « Pourquoi courons-nous au juste, pourquoi nous fatiguons-nous ? Nous n’avons de toute façon pas la moindre chance de lui échapper ! » Son voisin lui répond cyniquement : « Je ne cherche pas à courir plus vite que lui. Je cherche juste à courir plus vite que toi ! » .

 

La théorie de l’évolution est un processus qui concerne moins une compétition entre espèces, qu’une compétition à l’intérieur de chaque espèce. Appliqué au management, cette métaphore (d’une redoutable réalité dans les organisations) indique que la médiocrité s’instaure durablement si la hiérarchie est un tyrannosaure aux trousses d’un troupeau. La médiocrité sera pire encore si au sein du troupeau, la hiérarchie considèrent des espèces différentes. Dans un environnement hostile, les individus développent des comportements et des capacités centrés sur l’auto-conservation qui, tôt ou tard, entrent en contradiction avec les objectifs de l’organisation.

 

Mais, me direz-vous... En vertu de la dialectique Hégélienne du maître et de l’esclave, il n’y a pas de tyrannosaure sans troupeau, et vice versa. Et comme pour l’œuf et la poule, qui était en premier ? Si la hiérarchie se comporte en tyrannosaure, elle fabrique un troupeau, ce qui n'est vraisemblablement pas l'objectif recherché .... Inversement, si l'équipe se comporte en troupeau dans lequel chacun cherche juste à être un peu moins médiocre que son voisin, alors la hiérarchie adoptera bien vite le comportement d'un tyrannosaure. Et le mécanisme de la posture en échos négative renverra dos à dos la paresse sociale des individus organisés en troupeau et la brutalité du management.

 

Le coaching que je vous propose invite à un travail collectif sur les valeurs, les croyances, les identités et le sens partagés au sein de l’organisation. Il vous invite aussi à choisir collectivement le meilleur environnement possible pour générer des réponses comportementales et des compétences nouvelles aux stimulus nouveaux produits par cet environnement.

 

Individuellement, le coaching m'invite à réfléchir à mes croyances et à mon comportement au sein du collectif. Suis-je un mouton dans un troupeau ? Suis-je un passager clandestin ? Mon objectif est-il juste d'être un peu moins médiocre que mon collègue ? La hiérarchie est-elle vraiment en chasse derrière un troupeau ? 

 

En tant que manager, quel regard je porte sur mon équipe ? Comment je fais pour créer un environnement favorable à la coopération plutôt qu'à la compétition ou à la paresse sociale ? Mon comportement est-il plutôt bienveillant ou plutôt dominant ? 

 

Car finalement, est-il utile (et pour qui ?) de continuer à tourner en rond en s’auto-congratulant d'être celui (du tyrannosaure ou du troupeau) qui mène la danse ?

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Des pensées automatiques qui libèrent ou qui enchaînent ?

February 21, 2019

1/10
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon