Fondateur de PractiCoach

Siret 845 230 473 00017

  • White LinkedIn Icon
  • White Twitter Icon
  • White Facebook Icon
  • Medium logo grey transparentbackground

© Philibert de Divonne. Créé avec Wix.com

 

Skype: philibertdedivonne

Blog

Les goûts et les couleurs (2/2) : De l'utilité (ou non) d'une conviction.

Avoir des convictions, c'est avoir des goûts et élaborer un système de raisons personnelles permettant de justifier un choix.

Le coaching nous invite à réfléchir sur ces motivations. Elles peuvent être :

  •  Un besoin : je fais ce choix pour répondre à une nécessité. On peut y réfléchir à partir de la pyramide des besoins de Maslow qui identifie 5 groupes de besoins. Selon Maslow, lorsqu'un groupe de besoins est satisfait, un autre va progressivement prendre la place selon l'ordre hiérarchique suivant : besoins physiologiques,  besoins de sécurité, besoins d'appartenance, besoins d'estime, besoin d'accomplissement ;

  • Une émotion (le cœur) : je fais ce choix pour éviter une émotion négative ou parce qu'il va me procurer une  émotion positive ;

  • Un raisonnement (la tête) : je fais ce choix parce qu'il est le fruit d'une réflexion, il est, de mon point de vue, rationnel ;

  • Une impulsion (la main) : je fais ce choix parce qu'il me met en action ; c'est l'acte qui compte, plus que le raisonnement ou les émotions qui l'accompagne ;

  • Une valeur : en faisant ce choix, j’honore mes valeurs. En coaching, une valeur est ce qui compte pour moi, ce qui me motive à agir, sans effort particulier. Une valeur n'est ni un besoin, ni une contrainte, ni un devoir ou une injonction sociale. Mes valeurs me poussent à agir de mon propre chef, parce que je le veux, par plaisir plus que par nécessité ou devoir. 

En travaillant sur ce système de raisons et de motivations personnelles, le coaching nous permet des prises de conscience, et notamment (liste non-exhaustive) : 

  • Quels sont mes besoins ?

  • L'intentionnalité positive de mes émotions, 

  • La possibilité d'un alignement du cœur, de la tête et de la main pour une motivation durable, 

  • Quelles sont mes valeurs ?

  • Qu'est-ce qui dépend de moi dans ce système, qui me donne mon autonomie et fait de moi un adulte responsable ?

  • Qu'est-ce qui est piloté par l'extérieur et qui fait de moi un être dépendant, soumis ou manipulé ? 

  • En tant que construction personnelle, le système de motivations de l'autre, même s'il ne me plait pas, est tout aussi compréhensible que le mien. Vouloir le changer est vain et renvoie à la hiérarchisation morale.

Face à une conviction, un exercice peut être utile. Socrate nous indique un chemin grâce au test des "trois tamis".

A un disciple qui voulait lui raconter quelque chose, Socrate demanda :

- Ce que tu as à me dire est-il vrai ?

- Pas précisément, je l'ai entendu dire.

Socrate demanda ensuite :

- Ce que tu as à me dire est-il bon ?

- non pas, au contraire ...

Socrate poursuivit :

- Ce que tu as à me dire n'est pas une vérité éprouvée et n'est pas spécialement bon non plus, n'est-ce pas ? Voyons si le troisième tamis justifie que tu me le dises : est-ce utile ?

Sinon, oublie-le.

 

Ainsi, à défaut d'être vraie, un conviction peut être bonne et utile, par exemple dans le fait d'honorer une valeur personnelle ou de contribuer à la satisfaction d'un besoin, à la condition de faire la part des choses entre les motivations propres et les forces extérieures agissantes sur cette conviction. Si ces forces dominent et que je n'en ai pas conscience, mes convictions sont les instruments des intérêts des autres. L'expression "Jouer sur les peurs" illustre cette manipulation par les émotions qui peut réussir à transformer des individus en pantins au service d'une stratégie qui les dépasse.

 

Enfin, le coaching que je vous propose ne se demande pas pourquoi tant de gens ont des convictions qui les desservent ou pourquoi ils font des choix contre leurs intérêts. Il répond à la question : "Comment je fais concrètement, dans l'action, au jour le jour, pour faire différemment, pour satisfaire mes besoins, pour honorer mes valeurs, pour ne pas être l'instrument du désir des autres ... ".   

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Des pensées automatiques qui libèrent ou qui enchaînent ?

February 21, 2019

1/10
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon